Depuis 1995


Résolution de 1024x768 pixels fortement recommandée
English Version (by AltaVista.) Please allow 15-30 seconds for translating this page. The result is a bit funny to read but close enough to understand.

Jusqu'à la fin de la 138

Deuxième voyage de cyclotourisme avec un de mes filles. Cette fois c'est Marie-Pier qui, à 5 ans, s'embarque avec moi pour deux semaines sur la Côte-Nord. Cela faisait un bon bout de temps que cette route me fascinait! On y a découvert de superbes paysages et des gens chaleureux...
Voir Cyclotourisme sur la Côte-Nord


Retour au source

Dernièr périple à vélo avec Catherine la plus jeune de mes filles. Je choisi un itinéraire que je connais bien; un combo Nouvelle-Ecosse - Iles-du-Prince-Edouard - Iles-de-la-Madeleine. Ce sera pour moi ma troisième aventure à vélo aux Iles de la Madeleine, et c'est donc la tête pleine de bons souvenirs que je pars pour la dernière de mes randonnées à vélo avec une de mes filles...
Voir Cyclotourisme dans les Maritimes


Duo gaspésien

Un changement de carrière me permet de partir seul avec la plus vieille de mes filles dans ce qui s'avérera un de mes plus beaux voyages de vélo. Je retrouve cette Gaspésie que j'aime tant, et que j'ai parcouru seul il y a près de 10 ans maintenant.
Voir Cyclotourisme en Gaspésie


Viva Espana!!!

Nous partons pour un premier voyage en Europe à vélo. Pour l'occasion, Lauriane, notre plus jeune fille, nous accompagne. Villages blancs perchés à flanc de montagnes, accueil chaleureux et bonne table, voilà ce qui nous attend en cette fin Octobre 2002!
Voir Cyclotourisme en Andalousie


Au pays de Sissi

Deuxième escapade en vélo en Europe, avec toute la petite famille cette fois-ci. L'Autriche mystérieuse nous attend avec son incroyable réseau de pistes cyclables, de châteaux et de montagnes. C'est en juillet 2003 que nous arrivons à Vienne dans une canicule qui marquera encore pour longtemps l'Europe.
Voir Cyclotourisme en Autriche


Sur le toit du monde

La chance nous a tendu la main! Deux places pour accompagner une équipe québécoise de grimpeurs qui vont tenter de gravir le mont Everest! Notre petit groupe de trekkers se réunira à Kathmandu au Népal pour se rendre ensuite à Lhassa, capital du mystérieux Tibet, y rejoindre l'expédition Everest Millénium, déjà sur place depuis deux mois. De là un long périple en jeep à travers les vastes plateaux désolés du Tibet jusqu'au camp de base de l'Everest pour y faire le plus haut trekking au monde. Une fois sur place, nous espérons pouvoir atteindre le camp de base avançé, situé à 6400 mètres d'altitude avec une vue imprenable sur la face nord du mont Everest.

Ce qui, il y a six mois à peine, relevait de nos rêves les plus fous sera bientôt réalité. C'est à Kathmandu que tout débute, par une chaude et humide journée d'avril...


Voir Népal, Tibet et mont Everest


Littoral du Pacifique

La West Coast Trail. Ce nom évoque à lui seul aventure, danger et exotisme pour les randonneurs. Située à l'extrémité ouest du Canada, longeant l'océan pacifique, la West Coast Trail est renommée pour ses magnifiques paysages côtiers. Elle est également entourée d'un certain prestige car on la dit "un des sentiers les plus difficiles au Canada" et que l'accès à celle-ci est rigoureusement contrôlé, seulement 12 randonneurs sont autorisés à entrer dans le sentier quotidiennement.

Après avoir échoué dans notre tentative de réserver un départ pour la West coast Trail, nous décidâmes de tenter notre chance en se rendant directement au très petit village de Bamfield, Ile de Vancouver, Colombie-Britannique. C'est au bout d'une longue route en terre de 80 kilomètres que...
Voir West Coast Trail

Monts Valin

Les monts Valin, situés au nord de la ville de Chicoutimi, Québec, forment un massif sauvage réputé par la qualité de ses descentes de Télémark. La vallée des fantômes, ainsi nommée à cause des épinettes recouvertes de neige glacée, offrent de superbes paysages aux formes insolites. C'était notre deuxième randonnée aux monts Valin, et nous avons fait porter nos sacs-à-dos cette fois-ci afin de profiter au maximum
Voir Monts Valin

Edith et Corey Pass

Un aller-retour époustouflant sur ce qui est peut-être le sentier de randonnée d'une journée le plus difficile de tous ceux qui sont près de Banff. 1050 mètres de montée abrupte sur moins de 4,5 kilomètres!!! Mais ne vous laissez pas décourager car tout en haut, à 2500 mètres d'altitude, se trouve un petit bijou de vallée perdue: Gargoyle Valley...
Voir Edith & Corey Pass


Kayak de mer

Une initiation de deux jours en kayak de mer, guidée il est vrai mais quand même fort agréable, nous a mené du petit village de Ste-Rose-du-Nord jusqu'à Tadoussac à travers le majestueux fjord du Saguenay...
Voir Fjord du Saguenay


Féérie hivernale au massif des Chics-Chocs

En février 1998 nous nous sommes mesuré aux monts Chics-Chocs. Pas facile d'organiser une randonnée située à 1100km de distance et d'une durée totale de 7 jours pour 8 personnes! Nous avons vécus du ski de printemps au mois de février, la température étant beaucoup trop chaude pour la saison (Gros merci à El Nino!!) En 7 jours nous sommes en effet passé par toute la gamme de conditions météo; Du brouillard dense à de belles journées ensoleillés en passant par des pluies torentielles. Le plus beau ski de toute ma vie.

Tout a commencé par une longue route à partir de Montréal, effectuée de nuit dans une tempête de neige. Notre objectif; Un gîte du passant, situé dans un petit village perdu sur la côte nord de la Gaspésie. Il nous faudra plus de 10 heures de route avant d'atteindre Pointe-au-Père et nous n'arrivons qu'à 1H30 du matin avec 2 heures de retard. Mais nous sommes quand même attendu!! C'est avec joie que nous reverrons Serge, qui nous avait hébergé l'été suivant. Notre groupe se disperse rapidement dans les chambres, la fatigue accumulée sur la route et surtout l'heure du levé demain matin (6H00) ne nous laisse guère le choix. C'est là que nous passerons la nuit avant de nous attaquer aux Chics-Chocs...

Voir Randonnée au Chics-Chocs


Ils ont traversé Charlevoix

Après avoir usé ses skis dans les trajets de longue randonnée du parc du Mont-Tremblant et de la réserve Mastigouche, l'équipe, composée de huit skieurs expérimentés, s'est attaqué du 28 décembre 1995 au 3 janvier 1996 à la fameuse Traversée de Charlevoix. Cette randonnée, du parc des Grands-Jardins au mont Grand-Fonds, c'est 100 kilomètres de pistes non tracées se faufillant dans un décor à couper le souffle. La Traversée ne se laisse toutefois pas apprivoiser facilement. Sur les 13 premiers skieurs, répartis en trois équipes, seuls quatre d'entre eux se rendront jusqu'au bout, atteignant finalement la station de ski du mont Grand-Fonds. Les pistes, d'un calibre variant d'intermédiaire à extrêmement difficile, ne sont ni tracées, ni ouvertes mécaniquement, ne traversent aucun village et s'aventurent souvent profondément dans les montagnes. Pendant 80 kilomètres, seules quelques routes de motoneiges et quelques rares chalets fermés pour l'hiver nous rappellent la civilisation. Il faut donc transporter avec nous nourriture, vêtements, vaisselle, combustible et équipements d'urgence. De petits refuges très rustiques permettent cependant aux skieurs de passer la nuit sans s'encombrer d'un lourd équipement de camping d'hiver.

Pour nous, ce fut un total de sept jours où nous sommes passés par toute une gamme d'émotions: du découragement et de l'épuisement de la montée infernale de la deuxième journée à l'émerveillement et l'enchantement des points de vues spectaculaires du jour quatre, sans oublier l'atmosphère magique d'une veille du jour de l'an sous les chandelles...
Voir La Traversée de Charlevoix

Le Mont Acropole

La région de Charlevoix au Québec cache dans ses terres sauvages un trésor; Le parc régional des Hautes-Gorges de la Malbaie. Il s'agit d'une vallée très profonde, entourée de façades rocheuses de plusieurs centaine de mètres de hauteur. Le mont Acropole surplombe tout ceci, nous donnant une vue unique au sud du Québec...
Voir Le mont Acropole


Inter-Centre

La piste de l'Inter-Centre est un réseau de sentier qui se situe juste en dehors de la limite sud du parc provincial du Mont-Tremblant au Québec. Peu connue, facilement accessible à 1H30 de voiture de Montréal, elle offre de beaux paysage ainsi que quelques petits refuges très rustiques...
Voir La piste de l'Inter-Centre


International

Le périple de Julie
De Seattle jusqu'à la terre de feu en vélo, suivez ma bonne amie Julie Lapointe à travers deux continents et une douzaine de pays...
URLs de Plein-Air
Excellent site québécois avec beaucoup d'informations et de comptes-rendu sur des aventures de plein-air.
Revue Québécoise de Plein-Air
L'incontournable (et gratuit!) magazine de plein-air Espaces.

Index

Quoi de neuf?
A Propos du site...

Vélo
Terre-Neuve (Terre-Neuve)

Randonnée pédestre
Népal, Tibet et mon Everest
Les Monts Groulx (Québec)
La piste de l'Inter-Centre (Québec)
Le Mont Acropole (Québec)
Edith & Corey Pass (Colombie-Brittanique)
West Coast Trail (Colombie-Brittanique)

Ski de randonée
La Traversée de Charlevoix (Québec)
Les monts Valin (Québec)
Les Monts Chics-Chocs (Québec)

Kayak de mer
Fjord du Saguenay (Québec)

Divers
Science: Mémoire de maîtrise

A l'extrême sud de la taïga québécoise


Le massif des Monts Groulx, vaste plateau dénudé à plus de 350 kilomètres au nord de Baie-Comeau, est l'endroit le plus au sud de l'est du Canada où l'on peut trouver une flore et une faune nordique telle qu'on la retrouve au Nouveau-Québec. Surplombant l'immense lac cratère de Manicouagan, il est devenu depuis une dizaine d'années un point d'attraction majeur pour des expéditions de randonnées pédestres en autonomie complète. Là-bas, pas de sentier ni de terrain de camping, seulement la toundra des plateaux, la taïga des vallées et le silence des lieux qui n'ont pas vu passer beaucoup d'humains.

C'est après une année de préparation, de recherche de coéquipiers et d'informations que nous voyons notre rêve se réaliser. Après un périple de 17 heures de voiture depuis Montréal, nous arrivons tard dans la nuit aux pieds du massif. Le groupe s'organise sous un magnifique ciel étoilé de la fin du mois d'août 1995. C'est alors que...


Voir Expédition au massif des Monts Groulx

Terre-Neuve à vélo

L'auteur et sa blonde vous invite à découvrire cette province à peu près inconnue des amateurs de cyclo-tourisme. Des icebergs du Labrador jusqu'aux villages historiques de l'est en passant par les parcs nationaux de Gros-Morne et de Terra-Nova, ils ont réussi à parcourir plus de 1000 kilomètres en 3 semaines.

Nous sommes arrivés à l'aéroport de St-Anthony par un après-midi sombre et glacial du début de juin 1995. Du haut des airs, depuis notre bimoteur à hélices, on pouvait facilement apercevoir les icebergs sur la mer et les plaques de neige sur le sol. Nous sommes pourtant en juin! A Montréal, que nous avons quitté il y a à peine quelques heures, c'est déjà l'été. Nul besoin de le dire, sur les 18 passagers et membres d'équipages, nous sommes définitivement les seuls touristes! Peu après, emportant les quelques sacoches de vélos que nous avions avec nous dans la cabine, nous sortons de l'avion et marchons sur le tarmac vers la minuscule aérogare. L'air est froid et...

Voir Cyclo-Tourisme à Terre-Neuve

Science

Depuis une dizaine d'années, l'utilisation de plus en plus courante des systèmes concurrents, a montré clairement les lacunes des méthodes traditionnelles d'analyse. De nombreux modèles permettant la modélisation et la validation de systèmes concurrents ont alors vu le jour. Nous tenterons d'expliquer l'un d'entre eux, le modèle des systèmes de transitions d'Arnold-Nivat et introduirons les propriétés des systèmes concurrents, les contraintes relatives à leur mise en oeuvre et leur équivalence dans le modèle d'Arnold-Nivat. L'emphase sera ensuite portée sur les difficultés que représente la construction d'un logiciel qui permet la modélisation et l'analyse de systèmes concurrents. Enfin, nous présentons un exemple pratique détaillé de modélisation ainsi qu'un exemple pratique détaillé d'analyse d'un système concurrent industriel. Finalement, nous examinons les limites d'applicabilité du modèle et du logiciel. Cette recherche à été réalisé dans le cadre d'un mémoire de maîtrise dont une partie est disponible ici.
Voir Mémoire de maîtrise

bgirard@techolap.com
 
Benoit Girard
Msc. Mathématique-Informatique
Ce journal a été livré à exemplaires depuis le 7 décembre 1995.

© 1995-2001 Benoit Girard. Toute reproduction interdite sans consentement écrit de l'auteur